Chirurgie esthétique
Les différentes méthodes
Reconstructrice réparatrice

Le Chef du service cardiologie de Metz suspendu

On attendait la décision de l’Agence Régionale de Santé. Le Professeur Pierre-Michel Roux est suspendu à titre conservatoire.

Pour rappel, le service de chirurgie cardiaque de l’hôpital du Bon Secours, à Metz, avait été fermé, le 11 octobre dernier. Une enquête avait alors démontré une surmortalité inquiétante en cardiologie, service dirigé par le Pr Roux. Sur certaines opérations, le taux de mortalité était trois fois supérieur à la moyenne nationale. Toutefois, on n’en savait pas plus sur les réelles causes qui avaient provoqué ce changement. Pierre-Michel Roux s’était défendu de ces accusations dans la presse. Il avait expliqué que sa clinique prenait plus de cas à risque. Cela expliquait donc cette surmortalité.

Aujourd’hui, sa suspension a été annoncée par Jean-Yves Grall, directeur de l’ARS (Agence Régionale de Santé). Il a expliqué à la presse qu’en marge de cette affaire, le Pr Roux est sous le poids d’une procédure disciplinaire du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers.
« Nous avons relevé de graves irrégularités. », affirme Mr Grall. Dépassements d’honoraires abusifs et peu clairs, devis non respectés, manque de renseignements sur les opérations, désinformation des patients… Le constat de Jean-Yves Grall n’est pas glorieux.

Le directeur de l’ARS a également fait un point en ce qui concerne l’accusation de surmortalité, qui jusqu’ici restait floue. « La surmortalité constatée en 2009 est confirmée et s’est même plutôt aggravée durant l’année en cours. », explique t-il.
Lors d’une même intervention, l’expertise fait part « d’actes chirurgicaux multiples et extensifs, certains étant non validés, non indiqués, voire délétères et ne correspondant à aucune recommandation des sociétés savantes françaises ou américaines ».

Mais la vrai question qui restait en suspend était la réouverture du service de cardiologie de Metz. Là dessus, Jean-Yves Grall annonce qu’il ouvrira de nouveau dans les semaines à venir, après une « remise à plat des procédures ».

Mots-clefs : , , , ,

Cet article a été publié le vendredi 29 octobre 2010 à 11 h 39 min et est classé dans news. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.