Chirurgie esthétique
Les différentes méthodes
Reconstructrice réparatrice

L’hôpital de Toulouse numéro 1 au niveau nationale

Cette année encore, Le Point a classé les 50 meilleurs hôpitaux publics de France. C’est Toulouse qui arrive en tête.

Le classement n’a pas beaucoup évolué depuis l’année dernière, selon l’hebdomadaire. Le CHU de Lille arrive en deuxième position. En 2009, c’était l’inverse : le CHU de Toulouse arrivait second tandis que Lille était premier. Derrière eux ont trouve, dans l’ordre les CHU de : Bordeaux, Montpellier, les hôpitaux universitaires de Strasbourg, puis les CHU de Nantes, et de Tours.

Chaque année, Le Point envoie un questionnaire à 850 établissements de métropole. En plus de cela, plus de 14 millions de dossiers médicaux anonymes (et informatisés) datant de 2008 ont été passées en revue. Ensuite, les différents établissements sont classés selon 58 spécialités de médecine, comme la chirurgie de l’œil, des cancers, des artères, les urgences traumatologiques, ou encore la pédiatrie et les accidents vasculaires cérébraux.

Le Point regrette que la direction de l’Assistance public – Hôpitaux public n’ait pas souhaité répondre au questionnaire, « pour la première fois ». Cela explique la dégringolade des hôpitaux de l’AP-HP dans le palmarès. Les hôpitaux parisiens sont donc particulièrement montrés du doigt par l’hebdomadaire. Il faut dire que les restrictions de budget n’ont pas aidé. Ce mois ci, le plan stratégique de l’AP-HP a été mis en place. Il prévoit de regrouper 37 établissements hospitaliers en 12 groupes. « Je n’ai pas le souvenir d’une crise de cette ampleur. Le cabinet de la ministre a été épouvantable, castrateur, et n’a su qu’imposer un plan d’économies. », précise le Pr Olivier Lyon-Caen, chef du service de neurologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans l’article du magazine Le Point. Le médecin reconnaît cependant le manque de culture économique de ses confrères, qui les a empêché d’anticiper cette crise.

Pour arriver premier du classement, il faut non seulement proposer une service médical, mais aussi chirurgical complet. C’est pour cela que les hôpitaux ayant des spécialités ne sont pas pris en compte dans ce classement.

Carole Schirrer

Mots-clefs : , , ,

Cet article a été publié le mardi 21 septembre 2010 à 14 h 47 min et est classé dans news. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.