Chirurgie esthétique
Les différentes méthodes
Reconstructrice réparatrice

Ablation du rein d’une patiente…par le vagin

C’est une grande première en France. Des médecins des Hospices Civiles de Lyon ont enlevé le rein d’une femme en le faisant passer par son vagin, le 30 août dernier.

L’opération s’est déroulée avec succès. Jamais jusqu’ici ce genre d’intervention n’avait été pratiqué dans l’hexagone. D’ordinaire, les chirurgiens enlèvent le rein en créant une lésion abdominale. Il extrait l’organe défectueux par ce biais. Cette technique laisse une cicatrice mais est aussi très douloureuse.
La voix empruntée par les docteurs François Golfier et Philippe Paparel semble être moins dangereuse et sans aucun effet sur la vie sexuelle de la malade.

« La voie vaginale permet de diminuer au maximum les douleurs et les risques de complications comme les hématomes et les éventrations. », ont expliqué les deux médecins à la presse. Ils ont tout d’abord commencé par faire quatre incisions de petites tailles sur l’abdomen. Ensuite, les praticiens y ont introduit des outils chirurgicaux et une caméra. Pour pouvoir évacuer le rein, les chirurgiens ont effectué une entaille au fond du vagin pour permette l’extraction par cette voix.

Cette technique d’ablation du rein a déjà été réalisée dans d’autres pays. Toutefois, l’opération pratiquée en France est tout de même une première nationale et mondiale. Si les chirurgiens ont choisi de procéder ainsi, c’est parce que la patiente souffre d’obésité morbide. Elle pèse 117 kilos pour 1,60m. Il paraissait compliqué aux médecins d’atteindre le rein par l’abdomen. De plus, il y a avait de nombreux risques de complications.

Carole Schirrer

Mots-clefs : , ,

Cet article a été publié le mercredi 1 septembre 2010 à 14 h 20 min et est classé dans news. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.